Le chien des Baskerville – Arthur Conan Doyle

Le chien des Baskerville – Arthur Conan Doyle

« J’étais au coude-à-coude avec Holmes et je lui jetais un coup d’oeil ; son visage était vide, mais exultant ; ses yeux luisaient comme ceux d’un loup, mais, tout à coup, ils immobilisèrent leur regard, s’arrondirent, et les lèvres s’écartèrent de stupéfaction. Au même moment, Lestrade poussa un cri de terreur et s’écroula face contre terre. Je sautais sur mes pieds ; ma main étreignit mon révolver mais ne se leva pas ; j’étais paralysé par la forme sauvage, monstrueuse qui bondissait vers nous. C’était un chien énorme noir comme du charbon ; mais un chien comme n’en avaient jamais vu des yeux de mortel… »

0 Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *